Quand les parties tournent en rond dans leur conversation

22 mars 2017, Nathalie Croteau

Quand les parties tournent en rond dans leur conversation

Lors de la médiation, il arrive qu’après un certain temps, la conversation tourne en rond. Les participants ont fait le tour du sujet. Le résumé est un outil fort utile au médiateur pour permettre aux participants de se souvenir où ils sont rendus dans la conversation et où ils veulent se diriger.



Qu’est-ce qu’un résumé?


Il s’agit de résumer le point de vue de chacune des parties sur un sujet en particulier.



Comment faire un résumé?


Il est essentiel pour faire un résumé utile aux participants de nommer le sujet du résumé avant de donner le point de vue de chacun sur ce sujet.


Par exemple : «Je crois qu’il serait utile à ce moment-ci de faire un résumé concernant le soutien qui a été accordé à Louise….»


Puis vous résumez le point de vue de chacun sur le sujet en les regardant en alternance.


Le plus possible vous reprenez les termes qu’ils ont eux-mêmes employés et souligner les différences et les vraies ententes.


Il est également possible de faire plusieurs résumés l’un à la suite de l’autre en prenant soin de toujours nommer le sujet du résumé.


Par exemple : «Concernant l’absentéisme, en résumé, Alain, vous dites, ….. et vous Pierre, vous dites…  ………………..À propos des méthodes de travail, essentiellement, Alain , vous dites… et vous Pierre……»



Quand faire un résumé


Il faut que les parties aient échangé suffisamment pour avoir du matériel et permettre à chacun des participants d’avoir exprimé son point de vue sur le sujet.


Le résumé permet aux participants :

  • -       De se souvenir où ils sont rendus dans leur conversation et où ils veulent se diriger.
  • -       De clarifier la conversation et les aides à percevoir la réalité de l’autre.
  • -       D’identifier les différences et donc les choix auxquels ils font face. 



Le résumé peut être suivi d’une question de vérification.


Par exemple : «Voulez-vous continuer à discuter sur l’absentéisme?»


Les participants ayant entendu le résumé de leur point de vue réciproque sur un sujet peuvent ainsi se rendent compte que leurs opinions divergent et mieux comprendre la nature de leurs différences. Ils sont prêts à passer à une autre étape soit  s’attaquer au conflit pour trouver une solution satisfaisante pour les deux. À d’autres occasions, il s’agit simplement de faire le constat que leur point de vue sur ce sujet restera divergent.


Vous les aidez ainsi à progresser dans la conversation et éviter qu’ils tournent en rond.


À d’autres occasions, le résumé vous permettra d’identifier un véritable point d’entente et d’aider les participants à le concrétiser.


Par exemple : « Alors concernant le soutien (sujet) qui a été accordé à Louise, vous Francine et vous Louise, vous êtes d’accord qu’il a été insuffisant et que des améliorations doivent être apportées. Est-ce que vous souhaitez en discuter plus en détail, établir quelles améliorations pourraient être faites?

 

Ces quelques exemples vous démontrent que le résumé est un outil très utile pour le médiateur et surtout très aidant pour les participants.